Leçon n°29

 

Félicitations ! Vous avez maintenant appris toutes les lettres de l'alefbet ! Il y a seulement quelques points à couvrir dans cette dernière leçon.

Quand vous voyez l'hébreu écrit avec des voyelles, souvent il y aura un point au centre d'une lettre particulière; d'autre fois la lettre apparaîtra sans point, comme dans ces exemples de taf :

Le point s'appelle daguesh en hébreu, mais nous n'avons pas besoin d'être concerné par lui afin de lire l'hébreu. Les seuls points que nous avons montré dans les leçons sont ceux que vous devez savoir pour prononcer correctement l'hébreu.

Par des exemples ici est le mot gag (signifiant " toit "), car il apparaît normalement en hébreu.

Voici comment ce mot apparaît dans notre leçon :

Pour le but de simplifier, nous avons omis le point dans le premier guimèl, parce que le son du guimèl est le même que s' il a un point.

Brièvement, tout ce que vous devez savoir si seulement les lettres bèt, kaf et changent de prononciation selon selon su'ils ont ou n'ont pas un point au centre (comme cous l'avez déjà appris)

Les autres lettres de l'alefbet ont le même son si elles ont ou pas au centre un point, ou un daguesh.

Maintenant nous voulons vous montrer une variation des voyelles " a " et " é " de sorte que vous sachiez ce qu'elles sont quand vous les verrez. Encore, voici les versions " régulières " de ces voyelles, avec lamèd :

Certaines lettres de l'alefbet (par exemple, la lettre alèf) peuvent prendre une variation de ces voyelles, montrée ici avec l'alef

Ces variations semblent simplement différentes des versions " régulières ", elles sont prononcées de la même façon que les versions " régulières ".